Non, non, je ne me suis pas lassée et oui, oui, j'étais bien là ! Seulement j'étais à l'affût, tel le chasseur. Mais pas n'importe quel chasseur. Disons plutôt comme un dénicheur de trésors. Et ça a payé !!

Je suis totalement fan des illustrateurs d'autrefois, particulièrement ceux de l'époque de nos grands-parents ou de ma lointaine jeunesse. Je pense notamment à Manon Iessel (très présente dans la "Semaine de Suzette" et qui a également illustré les ouvrages d'une certaine Trilby) à Benjamin Rabier, Albert Chazelle... Mais il y en a un que j'ai découvert il y a à peine deux ans et qui m'a définitivement séduite, bien qu'il soit un des rares de qui je ne possède pas d'ouvrages illustrés. Il s'agit de Jean-Adrien Mercier, illustrateur angevin d'un talent extraordinaire dont les dessins regorgent de poésie. Tour à tour dessinateur d'affiches de cinéma, directeur artistique de la maison Cointreau il s'est également spécialisé dans les illustrations d'ouvrages et de contes pour enfants.

C'est bien pour ça que la "Compagnie Générale Transatlantique French Line", célèbre compagnie maritime, ne s'est pas trompée en lui commandant, notamment, la décoration de la salle de jeux des enfants du paquebot "France" en 1961. Mais déjà, des menus de croisières, illustrés par lui, circulaient depuis quelques années sur d'autres paquebots de la ligne.

Ce sont les menus en question, illustrations de vieilles chansons françaises, de fables de La Fontaine, ou de poèmes et sonnets que je traque depuis une dizaine de jours sur le net. C'est notre amie Caroline de Bleu Nordique http://bleunordique.canalblog.com/ qui m'a refilé le tuyau, elle-même en ayant déjà trouvé un devant lequel j'étais tombée en transes.

Voici donc les deux merveilles, arrivées ce matin : une vieille chanson d'autrefois et une fable de La Fontaine. Je me suis attaquée, en priorité, à la recherche des menus illustrés de contines mais, l'occasion faisant le larron, mon vendeur proposait aussi le "Coche et la mouche". Je n'ai pas hésité, vous pensez bien ! Entre temps, j'ai fait d'autres trouvailles, que j'attends avec impatience. Affaire à suivre, donc.

Menu 1

  Menu 2

Menu 3

Menu 4

Menu 5

Menu 6

Je concluerai ce billet par un immense MERCI à Caroline sans qui je n'aurais pas su où chercher directement puisque c'est elle qui m'a débroussaillé le terrain. Je t'embrasse Caroline. Belle soirée à tous et à très bientôt.