Samedi dernier, après avoir constaté que la sécheresse de ma peau nécessitait, plus que jamais, que je renouvelle mon stock de crème fétiche (une merveille d'onctuosité et d'odeur à l'huile de pastel), me voilà partie pour Lautrec chez ma commerçante préférée. Oui, je sais, 27 kilomètres de petites routes de campagne pour aller acheter sa crème, ça fait beaucoup !! Mais Nadine ne vend pas que ça. Elle réalise aussi, elle-même, ses teintures avec sa propre production de pastel, sert de revente à l'unique producteur d'ail rose de Lautrec, vraiment cultivé sur la commune et, en plus, elle est sympa comme tout.

Pour vous faire une idée, voici un des articles publiés lorsqu'elle s'est installée ICI.

Arrivée au pays de l'ail rose, voilà le spectacle qui m'attendait :

Lautrec sous la neige

Évidemment, le village est situé plus haut qu'Albi et, alors que la neige a quasiment totalement fondu chez nous, ça n'est pas du tout pareil là bas.

Rendue devant la boutique, mauvaise surprise !! Les rideaux étaient tirés et le magasin fermé. Cela, malgré les indications des horaires sur la pancarte, confirmant que j'étais pourtant venue dans le bon créneau. Qu'à cela ne tienne, je me suis vengée chez l'antiquaire voisin, dont j'avais repéré la devanture, toutes les fois où j'étais venue, et qui n'avait pas réussi à me faire succomber à la tentation, pourtant immense. Oui, je sais, je cultive le stoïcisme, par moments ;-)

Du coup, j'ai sûrement dépensé plus que pour la crème et, rentrée à la maison, je me suis faufilée vers un de mes placards en planquant discrètement mes trouvailles sous ma parka. Car, depuis 48 heures, je cogite et envisage différents scénarios sur la manière dont je vais avouer mon "crime" d'acheteuse compulsive de brocantes à Chéri-Chéri. Il m'a déjà menacée de me coller un GPS dans le porte feuille, à l'insu de mon plein gré !!! ;-)

Voici les objets délictueux :

Chines du 7 fév

Ce joli ramasse miettes en argent va faire l'objet d'un petit nettoyage, dès que j'aurai un moment, car il est légèrement piqueté, à droite à gauche. Et il servira, parcequ'il est en parfait état et que j'ai développé une phobie des miettes (c'est grave docteur ?) La miette est une ennemie insidieuse, qui se faufile partout, qu'on ne soupçonne pas et qui développe des trésors de ruse pour échapper à ma vigilance. En plus, elle revient à un rythme effréné !!! J'ai tout essayé : l'aspi de table (gadget pur !), l'éponge (beurk, ça fait un magma immonde, ça coagule et on ne ramasse pas tout, en plus !!). Voici donc l'intemporel l'incontournable et chic ramasse miettes digne des grandes maisons !! ;-)

Ramasse miettes

Le gobelet (la dame m'a confirmé qu'il datait de 1900) me faisait de l'oeil et je n'ai pas résisté.

Gobelet

Quant à ce joli carnet de cartes anciennes, dont 3 subsistent, il a également rejoint les autres objets convoités.

Cartes anciennes 1

 

Cartes anciennes 2

 

Cartes anciennes 3

 

Cartes anciennes 4

 

Cartes anciennes 5

Et puis nous sommes lundi, jour de notre rendez-vous avec Chat Bleu et Arlette. Voici donc le ciel du jour, na na nèère !!! ;-)

Ciel du 9 fév

Belle semaine à tout le monde et à bientôt.