Aujourd'hui, nous sommes lundi et je reprends le rendez vous avec Sylvie et Arlette.

Ce matin le ciel était plutôt mitigé. Mais la température prévue est assez douce et devrait culminer à 24°. 

Ciel du 10-05-2015

  Et puis, hier, il faisait bon. Aussi, l'après-midi, nous avons décidé, le prince héritier, Miss Dernière et moi-même d'aller prendre un bon bol d'air plage du Prado. Le soleil était présent à notre départ, mais le ciel s'était voilé à notre arrivée.

Pourtant je n'ai pas pu m'empêcher d'immortaliser cette lumière assez magique au-dessus de la mer et du littoral. 

Prado 1

 

Prado 3

 

Prado 5

 

Prado 2

 

Prado 4

 Avec une température oscillant entre 22° et 23° nous avons même pu faire faire trempette à nos petons : un délice !! Et ma cheville raide a bien aimé le traitement car elle aurait tendance à prendre des proportions plutôt pachydermiques, ces temps-ci. Preuves en images :

Prado 6

 

Prado 7

 Je me suis amusé à jouer le diablotin malicieux en envoyant la photo de ma pépette les pieds dedans, avec mention de la température, histoire de titiller mes parents et ma fratrie (tous en région parisienne, sauf un en Haute-Savoie). La réponse d'un de mes parisiens de frères a eu le mérite d'être claire, concise et directe : "Morue !!" On a un sens haut en couleurs de l'amour fraternel, chez nous ;-) ;-)

En revanche, hier soir, lorsque mon mari m'a envoyé un SMS désespéré m'informant de son arrivée à Paris : "Il fait moche, c'est moche, ils sont tous moches. Qu'est ce que je fous ici ?", je me suis contentée de mentionner notre sortie mais sans l'illustrer, histoire de ne pas le déprimer d'avantage. Il est parti, jusqu'à vendredi prochain, en freinant des pieds, des bras et des mains pour un séminaire RH qui l'enthousiasme à fond et qui l'inspire encore plus.

Sur la route du retour de la plage, j'ai photographié ces façades atypiques, boulevard du Prado. C'est plutôt "richement laid", comme disait une de mes vieilles amies soissonnaises ; expression qui m'a toujours fait rire ;-) Encore que la première maison tienne à peu près la route.

Façade 1

 

Façade 2

 Cela dit, faudra peut-être expliquer aux propriétaires de la deuxième maison assez tape à l'oeil que les poubelles devant, dans le jardin, c'est pas trop classieux ;-)

Un grand merci à notre amie catalane, Rosa, qui m'avait offert cette jolie bannière pour mon anniblog en mai dernier. Faute de temps, je n'avais pas réussi à m'intéresser à son changement. 1000 mercis, ma belle, tu m'as gâtée !!

Je vous souhaite un bon début de semaine et vous dis à très vite.