Après ces évènements tragiques, qui nous ont d'abord surpris, puis hébétés, Chéri-Chéri et numéro 4 devant l'écran (où venait de se terminer la diffusion de la rencontre France/Allemagne, au stade de France, et à laquelle avait succédé l'édition spéciale) et moi, à côté dans le petit coin bureau du séjour, devant l'écran du PC ; après avoir trouvé le temps de réaliser ; après avoir pris le temps d'aller aux nouvelles auprès des proches vivant sur Paname, il faut bien reprendre le quotidien, un goût de cendre dans la bouche, le coeur au bord des lèvres et, pour ma part, un sentiment de rage immense dans les tripes contre lequel je lutte pour ne pas verser dans la haine !!!

Et je démarre ce premier jour hebdomadaire, qui m'a vue me lever assez groggy et morose, ce matin, malgré le soleil éclatant brillant sur la cité phocéenne, avec les cadeaux, envoyés par Laurence la semaine dernière.

Laurence 1

Laurence 2

Laurence 3

Un immense merci, ma chère Laurence !! Ces jolies ventouses et ce coeur serviront à une décoration ou une mise en scène de Noël.

Ensuite, j'avoue, j'ai craqué !! Chez elle. Son monde est un univers de rêves, de finesse, d'élégance, de douceur, de romantisme, de légèreté et je vous laisse trouver d'autres mots, la liste serait trop longue. Voilà ce que j'ai commandé.

Sô 1

Sô 2

Sô 3

Je n'ai pas encore bien réfléchi à l'endroit où ira le joli cône rempli de lavande. Alors, pour l'instant, il orne un de mes dossiers de chaises.

Sô 4

Concernant la couronne, je trouvais qu'elle convenait mieux à une reine et je l'ai donc mise là.

Sô 5

Sô 6

Sô 7

Avant de vous quitter je mets ma participation au rendez-vous de Chat-Bleu et Arlette. J'espérais partir me promener du côté du Vieux Port, cet après-midi, ou monter voir la "Bonne Mère" mais l'entreprise d'installation de ma cuisine m'a proposé de venir une semaine plus tôt, histoire de prendre un peu d'avance sur le montage des meubles, avant l'installation définitive de lundi prochain. Depuis le temps que nous bricolons, avec seulement un four, je n'allais pas refuser !! Et, finalement, ça n'est pas plus mal.

Ciel du 16-11-2015

J'ai pris cette photo depuis ma fenêtre avec, comme toile de fond, un des imposants bâtiments de l'hôpital de la Timone. Parce que je pense à tout ce personnel médical, urgentiste, hospitalier qui consacre sa vie à en sauver d'autres. Et, en ce moment, ils méritent encore plus notre respect et notre reconnaissance.

Bienvenue à mes deux dernières abonnées et prenez soin de vous, tout en savourant, plus que jamais, les instants précieux du quotidien avec ceux qui vous sont chers.

La Salette-août 2003