Je vous avais quittées le soir de Noël. Je reviens presqu'une semaine après Pâques.

La cause : trois longs, très longs, mois difficiles sur le plan de la santé. Ne m'en veuillez donc pas si je ne me suis plus manifestée et si j'étais aux abonnées absentes. Je n'en étais tout simplement plus capable. Je ne m'étendrai pas d'avantage sur le sujet car j'ai horreur de m'étaler, n'ayant pas voulu créer ce blog pour parler de moi. Et l'expérience m'a appris, quoi qu'il arrive, que moins on en dit sur le net, côté personnel, mieux on se porte.

Je tiens cependant à remercier la poignée de fidèles qui sont régulièrement venues aux nouvelles, qui savent le combat que je mène depuis plusieurs années, qui m'ont soutenue, écrit, mis des mails, etc... Elles se reconnaîtront. Je veux qu'elles sachent combien leurs attentions, leur gentillesse et leur générosité ont contribué, autant que le soutien des proches et des amis (les "vrais", ceux qui ne fuient pas lorsque certaines maladies sont "gênantes") et contribueront encore, dans l'avenir lors d'éventuelles rechutes, à m'accrocher, à me battre et à ne pas laisser cette "salop...." me "bouffer" la vie. Les traîtements médicamenteux et les thérapies sont des supports essentiels mais, seuls, je pense qu'ils ne suffisent pas. Ils ont besoin d'être suppléés par la richesse humaine, l'amitié, l'amour des gens qu'on aime. Et, ça, je l'ai eu. Pour ça, je vous aime !!!

Je voudrais aussi m'excuser auprès de celles qui m'ont envoyé de si jolies cartes de voeux, parfois accompagnées de petits cadeaux, et que j'ai peut-être oubliées de remercier, vu l'état second dans lequel je me trouvais :-( Je crois avoir répondu, par courriel ou SMS, à Laurence de chez "Un peu d'hier" :

 

20151218_185410

 

Merci également à Bibiche de "Pur désir de lys", Michèle du "Grenier de Milouna". Mais je sais que j'en oublie :-( Car en plus d'être un zombie, j'ai multiplié les bourdes. Parmi mes nombreuses bêtises, une liasse de vieux papiers, s'entassant depuis des mois dans mes porte courrier, est partie à la poubelle après un tri laborieux. Las !! Je me suis rendue compte, le lendemain et une fois la poubelle vidée, qu'au milieu, se trouvaient toutes les cartes reçues :-( Parmi elles, une fort jolie, toute en scrap et découpes délicates, dont je ne me souviens même plus de l'expéditrice :-( C'est dire l'état du cerveau, digne d'un poisson rouge, que je pouvais avoir !!! Il se peut qu'il y en ait eu d'autres, mais ma mémoire me fait défaut :-( Si ça peut rassurer celles qui n'ont jamais reçu de réponse, je ne boudais pas, ne faisais pas la tête : j'étais juste au fond du trou. Un bon Darty (remboursement de 200 euros sur la plaque à induction que nous venons d'acheter) est également parti aux ordures avec le reste. Je vous laisse imaginer l'état de transe de Chéri-Chéri, lorsqu'il s'est rendu compte de la chose ;-) Heureusement, ils sont sympa, chez la marque en rouge et blanc : il a suffi d'un petit mail expliquant la calamité ambulante qu'il avait pour femme et hop !!! Ils acceptent de nous en renvoyer un autre !! Ils nous font confiance, j'avoue. On aurait pu être de gros "crassusseurs" qui avaient utilisé le bon et, ni vu ni connu, on tente de se faire délivrer 200 patates de réduction supplémentaires !! ;-)

J'en profite, enfin, pour remercier ma chère Sylvie qui réalise des merveilles sur son site "Atelier 63 Silence Elle crée" pour le cadeau qu'elle m'a envoyé. Là, encore : trou noir total !! Impossible de me souvenir si je lui ai envoyé un mot. Ne m'en veux donc pas, ma chère Sylvie et bravo, pour ce superbe sakatarte !!! ;-)

 

20160402_163336

 

Je me résouds à prendre un rythme de croisière avec ce blog. De nombreuses raisons à cela, dont un surcroît de travail domestique puisque j'ai décidé de ne plus me faire aider, les enfants s'acheminant vers des études supérieures. Or, c'est quand ils grandissent que les besoins financiers se font de plus en plus sentir. J'estime qu'une aide ménagère, que j'avais quelques heures, était donc un luxe valable et gérable, en province, avec une grande maison et tant qu'ils étaient plus jeunes. Ce n'est plus le cas dans une grande ville. Comme je dois également me ménager, côté physique, il est sûr que je ne passerai pas des heures devant un écran et ne me coucherai plus à des heures indues (dans la mesure du possible). Je connais désormais mes faiblesses (même si j'ai mis du temps à les apprivoiser : c'est fou à quel point le "connais-toi toi-même" est une véritable gageure !!) La maison, la famille et la santé avec un rythme équilibré avant tout. Le blog, si j'ai du temps en plus et à condition que le reste soit fait, à mon rythme, toujours, et sans forcer. Et puis j'ai envie aussi de reprendre certaines activités : chorale, entre autre, un peu de natation (à voir). Sans compter de fréquents rendez-vous médicaux et les trajets en transports en communs qui vont avec. Il est évident que je ne pourrai donc pas être au four et au moulin. Les publications, deux fois par semaine, me prenaient trop de temps. Quant aux diverses participations aux thèmes hebdomadaires (ciels du lundi, bouquets du week-end), elles se feront si je peux et seront envoyées directement, par mail, à Chat Bleu et Arlette, ainsi qu'à Nelly. Et si je ne peux pas, tant pis. Vous saurez que ce n'est pas de la mauvaise volonté. Juste qu'on ne peut pas tout faire dans la vie. Bien sûr, je tâcherai de visiter vos blogs régulièrement, mais je n'arriverai pas forcément à commenter chez celles qui publient tous les jours. Je pense qu'elles comprendront.

En attendant de vous retrouver lorsque je le pourrai, je vous souhaite un excellent week-end et je vous laisse avec ces sublimes photos de la calanque de Sormiou, qui fut ma première sortie de convalescente avec l'amour de ma vie. C'était mercredi après-midi et le temps était idyllique !!! Bienvenue à Jean-Pierre, mon dernier abonné ;-)

 

20160330_145023

 

20160330_151553

 

20160330_151839

 

20160330_155557