Quand je vous disais que durant les vacances c'était encore plus de boulot, j'ai des preuves. Dans mon dernier post, je vous montrais les premières tentatives, de perçage (plus ou moins réussies), cloutage et accrochage. Depuis, on a amélioré.

Le grand tableau généalogique a finalement trouvé sa place, puisque nous sommes arrivés à bout du trou. Dame perceuse a semblé adhérer au bricolage de Chéri-Chéri.

Avec flash.

Généalogie 1

 Généalogie 2

Sans flash, mais l'arme de protection anti chien et chat de la banquette ayant été remise. Tant pis, c'est pas moche non plus. Prière d'éviter toute réflexion sur l'état déplorable de ma bergère (des deux, d'ailleurs), merci !! La réfection est à l'étude.

Généalogie 3

Le miroir se sent moins seulet, entouré de ses petites huiles aux bouquets de fleurs. Entre nous, hein, heureusement qu'il y a les tableaux pour cacher quelques massacres ;-) J'ai cru que Chéri-Chéri allait finir par manger son marteau sur certains pans de murs !! ;-) C'est vraiment aléatoire, les clous qui veulent bien rentrer.

Avec flash.

Miroir 1

 Miroir 2

Sans flash.

Miroir 3

 Miroir 4

Mon buffet ne se sent plus de montrer ses parures de gravures.

Buffet (1)

 Buffet (2)

Le grand tonton, héros de 1940, a repris sa pose pensive devant la comtesse belge, transie d'amour, qui l'immortalisa sur la toile.

Félicien

Faudra d'ailleurs que j'aille le faire soigner, tonton Félicien. Depuis 1927 (date inscrite au bas de la toile : Liège, 15.6.27) le temps lui a laissé quelques stigmates sous formes de tous petits trous, mais des trous quand même

20151102_192438

Et puis je trouve que la couleur du cadre assombrit le tableau, dont le fond est dans des teintes déjà assez sourdes. Je pense le repeindre dans des tons or qui éclaireront bien mieux. A voir, dans un futur plus ou moins proche.

Une de mes gravures préférées s'offre à nouveau à mes yeux éblouis.

Mari-A (1)

Marie-A

Les bottes quasi centenaires de Grand-Papa ont repris du service.

Bottes (1)

Bottes (2)

Bottes (3)

Et puis je vais m'arrêter là parce qu'il faut quand même en laisser un peu pour d'autres billets ;-)

Comme nous sommes lundi, j'en profite pour poster ma contribution au rendez-vous avec Sylvie et Arlette. Je n'ai pas pu m'occuper de ça avant la fin de l'après-midi (caisse à savon à emmener à la révision et au contrôle technique, courses pour la horde toujours affamée, lessives à étendre, lave vaisselle à vider, tarte aux pommes à faire, toussa, toussa). Toute la journée, nous avons eu un ciel éclatant, mais du Mistral (ça fait sécher le linge, d'un autre côté). Vers 16 heures 30, le soir tombant, ça commençait à se couvrir. Au moins, comme ça, j'évite des envies de meurtres à certain(e)s ;-) Même si nous n'avons pas eu de pluie ;-)

Ciel du 01-11-2015

Belle soirée et à très bientôt.