C'est fait !!! Eugénie ne se promènera donc plus le "tchoutchou" à l'air pour reprendre l'expression tordante de ma chère "Sylvie à l'infini" !! ;-) C'est lors d'une balade en amoureux, dans le "vieil Alby" et juste après Noël, que l'amour de ma vie "a eu l'oeil". Il est tombé en arrêt en face d'un petit magasin d'antiquités, devant lequel je passe souvent, rue de l'Hôtel de Ville, mais où j'ai du entrer une seule fois pour plusieurs raisons. La première est que j'évite les tentations et ce genre de boutique serait désastreux pour la carte bleue et le cubage limité des déménageux chroniques que nous sommes ;-) La deuxième est que, la plupart du temps, aux heures où je passe, le magasin est fermé parce que la dame est en déplacement pour des clients, à la recherche d'objets demandés ou en rendez-vous chez des particuliers pour des achats. Mais Chéri-Chéri, lui, a tout de suite repéré, grâce à la lumière du magasin (ouvert, cette fois) au fond et malgré la paroi vitrée, qu'il n'y avait pas que de jolis bibelots anciens, bijoux de famille, pièces d'argenterie et de cristallerie ou autres jolis meubles visibles en vitrine. Il y avait aussi du linge ancien. Jusqu'à ce que j'aie acheté mon mannequin, je ne recherchais pas spécialement des articles de ce genre et n'y faisais donc pas attention. De plus, à ce moment là, j'avais oublié mon histoire de trouver un bas pour la pauvrette ;-) Heureusement qu'il était là et m'a rappelée alors que j'avais continué ma route !! Car, à peine entrés, nous avions trouvé l'objet convoité. Le voici :

Jupon 1

C'est le volant du bas, avec ses jours et sa broderie anglaise, discrète et raffinée à la fois, qui a emporté ma décision de prendre ce jupon, parmi 5 ou 6 autres.

Jupon 2

Et, avec un peu d'accessoirisation ;-)

Jupon 3

Et puis, hier c'était lundi, jour du ciel de Chat Bleu et Arlette. Je ne vais pas me contenter de vous mettre uniquement les ciels ensoleillés, il faut bien que nous ayons du gris, de temps en temps ;-) Alors voilà la couleur que nous avions, peu engageante je le reconnais, et qui doit être un peu celle de tout le pays en ce moment. Il faisait froid, j'ai passé ma journée en trajets d'école pour emmener les enrhumés que je ne pouvais décemment pas laisser aller à vélo dans ce vent polaire, ou à récupérer les malades qui déclaraient forfait en milieu de cours. J'ai donc pris ma photo, courageuse mais pas téméraire ;-) depuis une fenêtre et au dessus du radiateur ;-)

Ciel 26 janv

Ensuite, mardi est le jour des scènes de rue de Pascale. J'ai choisi cette photo que je trouve très émouvante.

Lapérouse

Le grand Lapérouse est un enfant du pays, né au manoir du Go, autrefois situé dans la "banlieue d'Albi", mais dont les terres appartiennent désormais au découpage de la commune. Il s'agit d'un adorable coin de campagne et de verdure, aux portes de la ville. Mes filles ont l'immense privilège de monter à cheval au sein d'un club hippique, voisin du Go. Et je ne suis pas peu fière de pouvoir dire que je m'en vais, deux fois par semaine, mener mes roues sur les terres natales de "Monsieur de Lapérouse" ;-) Cela, même s'il avait, après son mariage, acheté une maison en centre ville. Ce grand marin explorateur, disparu au cours d'une expédition menée pour le compte du roi Louis XVI, a donc sa place, avec sa statue, dans le centre de la ville. Ce qui est amplement mérité. Si vous zoomez sur la photo, vous pourrez voir, sur le muret de briques aux pieds de la statue, une plaque indiquant que deux marins de cette funeste expédition reposent ici. Voilà pourquoi j'évoquais une photo émouvante. J'avoue, pour ma part, avoir des frissons à chaque fois que je passe devant ce "mausolée" et que je lis cette plaque.

Pour en finir, avec ce billet un peu long, je vous informe du premier anniversaire de blog de Maryse, "Poussière d'Argence", qui réalise un coup double puisqu'elle accueille, presque simultanément, sa 100ème abonnée. Elle organise un jeu dont le tirage au sort aura lieu le 13 février et donnera deux gagnantes pour deux évènements.

Photo prise sur son blog : PB240009

Je vous remercie de votre fidélité et je salue mes dernières abonnées : Anne-Marie et Nadine. Je vous souhaite une belle semaine et vous dis à très bientôt.